Les formations à suivre pour devenir un chef cuisinier


Les formations à suivre pour devenir un chef cuisinier

Qui n’a pas un jour admiré les attributs d’un chef cuisinier avoisinant ceux d’un magicien aux talents stupéfiants qui régalent les yeux et les papilles ? Un chef cuisinier est la personne qui transforme de simples ingrédients en de véritables œuvres d’arts gastronomiques. Il est le mentor idéal pour les apprentis désirant emprunter le même parcours afin de devenir à leur tour des chefs connus et reconnus. Cet article épluche les essentiels à maîtriser depuis les prémices jusqu’à l’aboutissement de cette autoroute de l’apprentissage pour devenir un chef cuisinier.

Quelles formations faire pour devenir chef cuisinier ?

Afin d’aspirer à une carrière de chef cuisinier, il est important de suivre une ou plusieurs formations afin d’obtenir un CAP cuisine au minimum. Pour obtenir les diplômes reconnus en cuisine, il faut accéder aux formations en restauration suivantes :

  • BEP hôtellerie et restauration option cuisine : disponible sans avoir le Bac et en suivant une formation stricte. C’est le premier diplôme indispensable pour débuter une carrière en cuisine et restauration.
  • Un CAP cuisine : ce diplôme est le minimum pour pouvoir espérer devenir un cuisinier de renom. Avec ce diplôme, le parcours va pouvoir démarrer en entamant la vie active en étant un commis cuisinier.
  • Un Bac techno-hôtellerie : en ayant obtenu le Bac techno et en choisissant l’option hôtellerie et restauration, ce diplôme ouvre les portes des restaurants en étant au poste de cuisinier.
  • Un Bac Pro-restauration : formation à suivre après avoir obtenu un Bac techno, le Bac Pro restauration s’obtient après 3 ans d’études en hôtellerie et restauration. Avec ce diplôme en poche, le poste de second chef est en perspective.
  • Une école de cuisine renommée telle que : l’Ecole Férrière ou l’Ecole Grégoire Ferrandi. En entrant dans l’une de ces écoles, l’avenir professionnel se dessine plus concrètement et bien sûr le poste de chef cuisinier. Cependant, ces écoles ne délivrent les diplômes qu’après 5 ans d’études, stages compris.

Toutes ces formations donneront des connaissances précieuses afin de devenir chef cuisinier. Néanmoins, en entrant dans le monde du travail, seule l’auto progression à travers les expériences et les expérimentations garantira la place et le nom de chef cuisinier renommé.

A titre d’information, un poste de chef cuisinier est rarement accessible aux jeunes diplômés. L’ascension vers ce poste ne peut se faire que durant au moins 10 ans au poste de cuisinier.

Les qualités requises pour devenir chef cuisinier

Etant un métier où la passion est de rigueur, la première qualité à avoir est donc un amour inconditionnel pour la cuisine et la gastronomie. La possession d’un esprit créatif est essentielle et pour la déclinaison des recettes et l’utilisation de nouveaux ingrédients, et pour les innovations côté présentation des plats. Par ailleurs, le chef cuisinier doit avoir l’âme d’un leader. En effet, dans une cuisine, le nombre de commis de cuisine et de commis de salle sous l’état-major du chef cuisinier peut atteindre jusqu’à 30 personnes. Il est donc primordial d‘avoir une certaine autorité pour pouvoir commander les troupes sans risque de rébellion. Le chef doit également vouer un respect manifeste aux membres de son équipe. Du fait que le travail en cuisine soit un travail stressant, le chef cuisinier doit avoir une grande capacité à gérer les différentes pressions et angoisses et bien sûr avoir des nerfs solides pour faire face à tous ces aléas et notamment le fameux « coup de feu ».

Le salaire et les débouchées

Quand il s’agit de métier d’avenir, la première question qui se pose est évidement : est-ce que ça rapporte ? Eh bien, le salaire d’un chef cuisinier varie en fonction de son expérience, la taille du restaurant où il exerce et la renommée de celui-ci. Pour commencer une carrière en cuisine, vous gagnerez entre 1250 et 1900 euros par mois en étant simple commis de cuisine. Ensuite après quelques années d’expérience dans le métier, vous gagnerez entre 1450 et 2700 euros au poste de cuisinier. Après cela et avec plus d’expérience, vous pouvez toucher entre 2800 et 3000 euros en tant que second chef. Notons qu’un chef étoilé peut toucher jusqu’à 5000 euros mensuel.

En bref,

Les débouchées en étant chef cuisinier sont vastes. Dans un premier temps et à l’orée de votre carrière, il vous faudra joindre une brigade de cuisinier qui ont fait leurs armes dans le métier. Travailler dans un restaurant reconnu est donc une démarche souvent obligatoire avant d’aller plus loin dans le monde de la restauration. Une fois que vous aurez acquis suffisamment d’expérience, vous pouvez ouvrir votre propre commerce. Vous pourrez alors mettre votre talent et vos créativités au service d’une clientèle qui vous sont propres. Vous pouvez aussi vous spécialiser sur une orientation gastronomique du pays de votre choix sachant toutefois que le mérite de la meilleure gastronomie au monde revient à nos chefs étoilés français.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *